02 41 54 75 89 info@realindustries.fr

Bridage par dépression :

REAL INDUSTRIES vient d’investir dans son deuxième plateau de bridage par dépression.

Ce système nous permet de réaliser des pièces en panoplie et ainsi réduire les coûts de fabrication.

Cela nous permet également de réaliser de grande pièces (jusqu’a 1100 x 500 mm) de faible épaisseur en particulier pour les plastiques et aluminium.

Nous maîtrisons également l’étude et la réalisation d’outillage de reprise par dépression de pièce de forme 3D complexe.

Qu‘est-ce que le vide?

Le vide désigne l‘état d‘un espace exempt de toute matière. Dans la pratique, on parle déjà de vide lorsque la pression d‘air dans un espace est inférieure à la pression atmosphérique.

Les systèmes de bridage par dépression sont essentiellement utilisés pour des usinages simples et rapides dans les secteurs du bois, des matières plastiques et des métaux non ferreux, et sont compatibles avec les machines d‘usinage CNC.

La technique du vide est utilisée pour des montages d‘usinage spéciaux, par exemple pour fixer une plaque en aluminium devant être usinée de tous les côtés.

Cette technique permet d‘augmenter la productivité et la rentabilité. La pièce ne subit aucun dommage dû à la fixation et le positionnement long et fastidieux de la pièce par l‘opérateur est supprimé.

Les dernières innovations du système de bridage permettent une adaptation rapide aux formes et tailles de pièces, ce qui permet une manipulation flexible de pièces de formes très variées.

Que signifie brider par le vide?

Pour le bridage par le vide, une dépression est réalisée sous la pièce, il se créé une différence de pression qui plaque la pièce sur le plateau de fixation. La pièce est plaquée sur le plateau à dépression et non pas aspirée, comme le prétend à tort l‘idée reçue.

La force de plaquage de la pièce dépend de la structure de sa surface, de la différence de pression et de la surface soumise au vide d‘air. Plus la surface soumise au vide d‘air est grande, plus la force de retenue est importante.